Entrepôt réaménagé
Entrepôt réaménagé
Entrepôt réaménagé
Entrepôt réaménagé

Entrepôt réaménagé

Structure en acier délabrée est rénovée et ressuscite comme entrepôt

Type
Intégration
Type de marché
privé
Mise en oeuvre
Cleveland Steel & Tubes
Conception
Fisher Engineering
Adresse
YO7 3HE Thirsk
Royaume-Uni
Exporter
PDF

Matériaux de réemploi et quantités

- 26 chevrons d’une hauteur de 11 mètre
- Pannes et liaisons de stabilité

Le projet

En 2008 Ficher Engineering conçoit une structure en acier pour l’entreprise irlandaise Quin Therm. Normalement, le bâtiment devait devenir un hall de production pour la fabrication d’isolation thermique, mais une fois que la structure fut achevé, la crise financière a interrompu le processus. La commande a été annulée et toute cette nouvelle structure s’est retrouvée à l’extérieur, exposée au vent et les intempéries, sur le site de Fisher Engineering.

Cinq ans plus tard, en 2013, la structure avait perdu son éclat d’origine et la peinture blanche a progressivement commencé à faire place à la couleur brunâtre de la rouille. Fisher Engineering a ensuite décidé de diviser la structure, qui initialement était bonne pour une superficie de 74,700m2, en 4 différents lots et de les vendre aux enchères. Un des quatre lots a été acheté par Cleveland Steel & Tubes (CST), une entreprise spécialisée dans l’achat et la vente de tuyaux en acier provenant de récupération.

Un peu plus lion, situé sur la même zone industrielle, CST a rapidement trouvé un autre client : National Tube Stockholders. En 2017, CST se lance dans la construction d’un nouvel entrepôt, pour une superficie de 11 700m2. A part les quelques modifications réalisées, la structure d’origine convenait toujours aux besoins du présent (une structure qui avait été conçue 10 ans plus tôt). Les colonnes, le long du coté est, ont été renforcées et l’ancienne peinture a été remplacée par une nouvelle couche d’époxy blanche. L’entrepôt a également reçu un nouveau revêtement.

Malgré ces modifications nécessaires, le projet a été une véritable réussite. Non seulement en termes de durabilité, mais aussi d’un point de vue économique le projet a pu se prouver : l’entrepôt récupéré s’est avéré être 300 000 £ (environ 350 000 €) moins cher qu’un nouveau hall.