Reconversion d’un entrepôt en habitation familiale et atelier d’artiste partagé

Un projet sous le signe de la conservation de l’existant, de l’économie de matière et du réemploi

Chantier
Agwa
Chantier
Agwa
Cuisine avec carrelage de réemploi
Agwa
Dalles de marbre rouge avant démontage
Doorzon
Dalles de marbre rouge avant démontage
Doorzon
Dalles de marbre rouge réutilisées
Agwa
Garde-corps avant démontage
Séverin Malaud
Garde-corps réutilisé
Séverin Malaud
dalles béton de terrasse, situation originale
Agwa
dalles béton de terrasse et garde-corps réutilisés
Agwa
dalles béton de terrasse et garde-corps réutilisés
Agwa
Tuiles avant démontage
Séverin Malaud
Séverin Malaud
Séverin Malaud
Séverin Malaud
Séverin Malaud
Séverin Malaud
Séverin Malaud
Type
Integration In situ
Market type
private
Year
2020
Conception
AgwA
Address

Molenbeek
Belgique

Reused materials and quantities

Matériaux provenant d’autres chantiers (Palais des Expositions à Charleroi, projet à Hanzinelle):
- dalles de marbre rouge utilisées en parement pour la salle de bain : 11m²
- garde-corps utilisés en terrasse et autour de la trémie d'escalier : 25 mc
- dalles de pierre bleue utilisées en plan de travail : 3m²
- carrelages ciments à motifs en crédence de cuisine
- carrelage de sol utilisé comme revêtement des tranchées des gaines sanitaires : 14m²

Matériaux réemployés sur site:
- dalles béton de terrasse : 44m²
- tuiles en terre cuite de toiture : 90m²

Autres matériaux circulaires:
- enduits en terre crue (terres issues d'excavation de chantier bruxellois et transformées par BC Materials)

The project

Le projet Verbiest consiste en la transformation d’un ancien entrepôt de plus de 1000m² situé à Molenbeek en une habitation familiale et un atelier artistique partagé. 

Les architectes du bureau bruxellois AgwA se sont fixés de hautes ambitions en terme de circularité et ont multiplié les stratégies pour réduire autant que possible l’impact environnemental de la construction. 

La principale stratégie utilisée est la conservation des éléments existants. Le projet minimise les démolitions en conservant les structures existantes et en évitant ainsi la production de déchets de construction. Ces structures ont été renforcées grâce à des colonnes et des dalles en bois massif, minimisant ainsi l’usage du béton et de l’acier.

Au niveau thermique, seules certaines parties du bâtiment sont isolées et chauffées (isolation en chanvre). De vastes espaces non chauffés révèlent ainsi leurs potentiels en fonction des saisons. Une serre agricole en toiture participe également à la thermique de l’habitation.

En terme de réemploi, les architectes ont tiré parti d’éléments préexistants comme les tuiles de toiture et les dalles en béton de la terrasse, qui ont été démontées soigneusement puis remises en oeuvre. Des matériaux ont également été récupérés sur d’autres chantiers de l’agence, principalement sur le chantier du Palais des Expositions à Charleroi. Ces matériaux - garde-corps, dalle de marbre et de pierre bleue, carrelage - ont été déposés avec soin pendant ces chantiers et ont ensuite été intégrés au projet Verbiest.

Le choix de matériaux bio-sourcés complète les stratégies de conservation, d’économie de matière et de réemploi.

L’ensemble de ces stratégies sont rendues explicites et visibles dans des choix architecturaux qui font la part belle à la matérialité brute des éléments et la simplicité de leur mise en oeuvre. Dans ce projet, circularité et qualité architecturale sont des objectifs qui sont pensés et qui se nourrissent mutuellement.